Une mesure de Habib Essid contrainte de boire pour se donner du courage

0
1512

Plusieurs témoins ont affirmé avoir aperçu hier à une heure tardive une mesure du premier ministre Habib Essid en train de boire au parc H.Thameur en centre ville.

L’information, qui a très vite circulé à travers les réseaux sociaux, a donné lieu à plusieurs réactions de la part de la classe politique. « Ce genre de mesure n’est pas en adéquation avec nos valeurs islamiques, h’ram fi h’ram! » S’est offusqué Mme Mehrzeya Laabidi, députée Ennahdha. De son côté, Samir Ben Amor, panda CPR,  parle d’un complot : « Il n’est pas écarté que cette mesure appartienne à l’ancien régime, la justice doit faire son travail. »

Arrêtée par la police après avoir violenté des passants en proférant des paroles blasphématoires, la mesure passera devant un juge demain matin. Son avocat, maître Fethi Laayouni est optimiste : « Ma cliente est jeune, elle ne mesure pas toujours la portée de ses actions. Je suis convaincu que le juge prendra cela en considération. »

La mesure, appelée à devenir un projet de loi puis à paraître au JORT, voit son avenir professionnel hautement menacé suite à cette affaire d’ébriété sur la voie publique.

Le collectif « Sayyéb el mesure » s’est constitué sur internet en très peu de temps. Selon Azyz Amami, sympathisant pro-el mesure, il n’y a aucun mal à ce qu’une mesure s’éclate la tronche pour se donner du courage.

Affaire à suivre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here