Une association marsoise fait fermer une librairie à Ennasr pour «concurrence culturelle»

0
1223

« C’étaient eux ou nous ». C’est par ces propos glaçants que Hechmi « Jean-Mi » B., membre de l’Organisation Marsoise pour le Monopole sur l’Occupation Culturelle, ou OMMOC,  a commencé l’entretien avec notre envoyé spécial.

« Cela fait des années que la culture en Tunisie est uniquement associée à la Marsa. Nous avons dû prendre des mesures drastiques pour ne pas être concurrencés par un bordel libyen, ce qui est la moindre des choses », a-t-il ajouté sur un ton ferme, tout en restant évasif sur les moyens mis en œuvre pour pousser la librairie à la fermeture, gratifiant simplement notre reporter d’un malicieux « Ti châalik ».

« Nous avons reçu plusieurs plaintes de nos concitoyens concernant le danger venant des zones pauvres de la capitale, et cette fois nous avons décidé de passer à l’action. Une librairie à Ennasr… quelle idée ! », a-t-il surenchéri.

Rappelons que OMMOC s’est à maintes reprises illustrée par des actions coup de poing, souvent à la limite de la violence verbale, à l’encontre des potentiels concurrents culturels de la principauté. Aux Berges du Lac notamment, un tag signé par l’organisation a récemment été découvert, et rapidement effacé, devant le Café Cosmitto. D’après les témoignages des habitants du quartier, le message, clair et sans équivoque, faisait froid dans le dos : « Arrêtez tout de suite».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here