Un célèbre paparazzi promet un scoop mondial sur Moncef Marzouki et Manel Amara

0
29899
Le doute plane autour d'une éventuelle relation entre Moncef Marzouki et Manel Amara.

Le célèbre paparazzi tunisien Habib H’mima a annoncé cet après midi au micro de Mosaïque FM qu’il comptait publier demain à la une du journal « Al Fajr » des photos qui auront l’effet d’une mine du mont Chaamabi.

Connu pour son coté provoc’, H’mima a parlé de « photos compromettantes qui feront beaucoup de bruit aussi bien sur le plan national qu’international. » Avec une carrière de plus de 30 ans dans la photographie de stars, l’artiste entretient le mystère autour de ses photos: « pourquoi en parler maintenant? Vous découvrirez les clichés demain! »

Après François Hollande et Barack Obama, Moncef Marzouki semble suivre la voie des grands leaders de ce monde. Il entretiendrait une relation plus qu’amicale avec notre diva nationale Manel Amara. Une nouvelle qui surprend l’ensemble du corps journalistique.

Selon Ismahène Facheul, journaliste chez Tunivisions (magazine people numéro 1 en Tunisie ), il y avait des signes avant-coureurs que « les journalistes n’ont pas su bien interpréter. »

Soumaya Njoum, rédactrice chez jet set magazine, semble etre en accord avec sa collègue de Tunivisions: « L’ensemble des journalistes était au courant de l’invitation de Manel Amara à la soirée privée organisée au palais de Carthage le jour de l’investiture de Moncef Marzouki. L’information a beaucoup circulé dans les coulisses mais personne n’a osé émettre l’hypothèse d’une éventuelle relation entre le leader charismatique et la talentueuse chanteuse. Ceci dit, il ne faut pas oublier que Manel Amara a chanté son titre phare « Naamallek el boukhoukhou » lors de cette fameuse soirée au palais. »

Nizar Bahloul, directeur du site Buisness news affirme de son coté que la dernière chanson de Manel Amara comporte plusieurs messages cachés adressés au président tunisien.

Info ou intox, on attendra la journée de demain pour découvrir (ou pas!) ces fameux clichés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here