C’est avec stupeur que le monde du foot tunisien a accueilli cette nouvelle ce matin lors de la conférence de presse extraordinaire organisée par le club et durant laquelle le président de l’union sportive monastirienne, M. hamed Dalli, a présenté ce nouveau joueur venant de l’étoile blanche d’Ankara, une équipe actuellement classée 5ème du championnat de foot turc pour handicapés, puis signé un contrat dont l’échéance tombe avec la fin de la saison 2013-2014 pour un montant annuel de 450.000 dinars tunisien nets d’impôts.

Interrogé sur la lutte avec les autres attaquants de l’équipe pour une place de titulaire, Hamit Serifi, le dernier venu à l’USM a expliqué que « la compétition va être dure car on est quatre attaquants dans l’équipe, mais je reste confiant. Je suis en bonne condition physique et j’ai hâte de montrer au public de quoi je suis capable ».

« A aucun moment, je n’ai hésité à venir », a assuré le truc, interrogé sur le défi de jouer avec et contre des personnes disposant de leurs 2 jambes, « et puis en voyant le tableau des buts marqués, ce n’est pas vraiment fameux… Même si je suis sûr que mes coéquipiers ont donné le meilleur d’eux même ».

C’est là que M. Dalli prend la parole, « Vous savez, quand tu vois que ton équipe n’a pu marquer que 2 buts depuis le début de la saison, tu te dis qu’il y a quelque chose qui cloche, surtout que l’un est sur un penalty et l’autre contre son camp, ben ça nous fait une belle jambe ! » a-t-il dit en regardant Hamit, avant d’enchaîner «y a de quoi oser faire dans le radical pour essayer de booster mes joueurs».

Sur la question comment il a eu l’idée de faire signer un unijambiste et de plus turc, il répond « Je sais que ça peut vous paraître bête, mais c’est une pancarte hissée par un supporter qui m’a mise sur cette piste, et que malheureusement je ne pourrai pas vous dire ce qu’il y était écrit pour ne pas heurter la sensibilité de certains. »

« D’accord, et le fait qu’il soit turc ? » lui a rappelé un journaliste « Un coup de foudre ! Je n’ai même pas eu à le regarder jouer. Dès que je l’ai vu, j’ai su que c’était mon homme».

« Donc ce n’est pas le fait qu’il soit le neveu de votre nouveau associé turc qui vous a un peu aidé dans votre choix, d’où d’ailleurs le montant de son salaire ? » Insiste le journaliste « Non du tout, c’est le pur fruit du hasard ! » Répliqua le président avec un sourire narquois.

Après quelques questions générales, la conférence s’est terminée.

L’après-midi, on a été invité à assister à un match amical de l’équipe avec Al Ketiba Sport de Sidi Alouane qui s’est soldé sur une défaite de 5 à 1, mais le président nous a avoué qu’il reste confiant sur l’avenir de l’équipe surtout que c’est la nouvelle recrue qui a marqué ce but et de plus de la tête.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here