Nouvelle découverte scientifique en Tunisie : la théorie du conditionnement de Pavlov remise en question

1
1515

C’est une nouvelle percée dans le domaine de la médecine et de la physiologie animale. En effet, la théorie avancée par le scientifique russe Ivan Pavlov et qui lui a valu un prix Nobel en 1904 ne s’appliquerait peut être pas à l’être vivant le plus intelligent du règne animal.

Cette conclusion a été tirée par l’INS suite aux observations faites sur les piétons et leur comportement sur les routes Tunisiennes. En effet, bien que de plus en plus de personnes se font écraser chaque année sur les routes du pays, leurs semblables continuent de s’y prélasser et de s’y pavaner, ignorant le fait qu’une route est conçue pour la circulation exclusive des véhicules.

Les expériences de Pavlov pourtant menées sur des êtres vivants moins intelligents, à savoir les chiens, ont prouvé que ces derniers finissaient toujours par réagir aux stimuli, et se retrouvaient toujours au final conditionnés par ces derniers. D’ailleurs ses théories sont mises en pratique aujourd’hui dans le monde civilisé où des chiens guides d’aveugles sont conditionnés aux règles de la vie en société. En effet, ces chiens ont appris que la chaussée représentait une zone de danger pour eux et leur maître et ne s’y aventurent jamais.

Cette constatation ouvre de nouvelles pistes de recherche et amène les scientifiques à poser de nouvelles problématiques quant au type de stimulus nécessaire pour que les Tunisiens soient enfin conscients du danger que représentent les voies véhiculaires.

1 COMMENT

  1. je suis très satisfait de cette découverte en tunisie et la remise en question de la théorie du conditionnement de Mr pavlov

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here