Tunisie : Appel solennel à préserver l’héritage tortionnaire

0
2244
"La Tunisie n'est pas salafiste. La Tunisie c'est soleil et fist."

Dans une lettre ouverte adressée à la ravissante Ministre du Tourisme, et dont Lerpesse a reçu une copie, la jusque-là très discrète section tunisienne du collectif « BDSM sans frontières » implore madame la Ministre d’intervenir pour préserver l’héritage exceptionnel de la Tunisie en matière de tortures et de mauvais traitements, menacé par l’entrée en vigueur de la nouvelle constitution.

Ce collectif met en avant le potentiel touristique que représente les installations du Ministère de l’Intérieur et surtout le savoir-faire mondialement reconnu de son personnel. En, effet, bien que rapidement repeints, pour la visite d’écoliers en 2011, les sous-sols de ce bâtiment restent dans le top 10 des destinations référencées sur le site de voyage communautaire BDSMadvisor.com .

Credit photo: http://www.tunisienumerique.com/
Crédit photo: tunisienumerique.com
Credit photo: http://www.tunisienumerique.com/
Crédit photo: .tunisienumerique.com
Credit photo: http://www.tunisienumerique.com/
Crédit photo: tunisienumerique.com

Contactés par nos journalistes, les auteurs de cette lettre qui ont préféré garder l’anonymat, avouent que leur démarche n’est pas tout à fait désintéressée. Certes, le potentiel touristique que suscite leur activité est réel auprès de beaucoup de clients européens; clients qui veulent échapper aux contraintes légales imposées dans leurs pays (rappelons par exemple que la réglementation européenne actuelle considère comme acte de maltraitance l’insertion de plus de deux doigts dans un orifice). Ils veulent également découvrir des expériences uniques fournies par du personnel expérimenté dans la dilatation.

La section tunisienne reconnait sa frustration face à l’absence d’infrastructures dignes de ce nom qui leur sont accessibles, alors que la Tunisie dispose de ce que le monde a de meilleur dans le domaine, depuis les années soixante et le passage de Monsieur Beji Caïd Sebssi au Ministère de l’Intérieur. Ouvrir ces installations aux touristes, serait donc le meilleur moyen d’espérer en profiter peut être un jour.

En off, notre interlocuteur, contrôleur de gestion le jour, nous a raconté comment il y a quelques années, a été tenté par se faire passer pour un islamiste ou un gauchiste pour suivre le programme dit d’accueil et de bienvenue au Ministère. Mais les répercussions sur le quotidien et l’avenir de sa famille l’en ont dissuadé. Comme beaucoup d’autres, il s’est contenté de provoquer les policiers dans des manifestations en espérant se faire embarquer.

Bien que cette activité soit très peu connue dans notre pays, elle réunit régulièrement mais surtout discrètement un grand nombre d’amateurs, redisons-le, frustrés par le manque de moyens. Les fouets, crucifix, écarteurs, etc. bricolés dans une cave n’égaleront jamais les perchoirs à poulets rôtis et surtout les protocoles précis et le suivi médical qui les accompagnent.

Les auteurs attendent maintenant la réponse de Madame la Ministre. Le potentiel de cette niche est estimé à 15.000 touristes par an. Le prix élevés des packages « Fisting et Soleil » rattrapera sans beaucoup de difficultés les revenus des touristes « Plage et Soleil ».

Lerpesse s’engage à vous tenir au courant de l’évolution de ce dossier à la fois passionnant et un peu douloureux.

S.M.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here