Daesh semble bien décidé à en découdre avec le monde occidental. Les attaques ne se comptent plus et la dernière en date fait froid dans le dos.

C’est un Levallois-Perret horrifié qui s’est levé ce matin du 2 octobre à l’annonce de la revendication de Daesh concernant le dernier drame vécu par cette banlieue cossue de l’ouest parisien. En effet, vendredi vers 15 h le jeune abdelhamid (5 ans), profitant de son avantage physique sur le petit Mathys (4 ans) a sournoisement subtilisé le goûter de ce dernier. Ce qui paraissait au départ comme une simple agression somme toute courante dans nos cours de récréation s’est révélée être d’après les premières conclusions de l’enquête un lâche attentat terroriste revendiqué par Daesh.

C’est dans la nuit de dimanche à lundi que l’organe de propagande de Daesh a présenté Abdelhamid comme soldat du califat ayant fait allégeance à Daesh et à El Baghdadi le jour de son anniversaire (NDLR: le 21 mai 2017*) (Abdelhamid est taureau NDLR). Cet attentat est la preuve irréfutable s’il en fallait que Daesh ne reculera devant rien pour installer la terreur dans le cœur des occidentaux, et que le recours aux enfants fait aussi partie de leur stratégie. Afin de contrecarrer cette menace d’un nouveau genre, le gouvernement propose de mettre des dispositifs d’alerte à l’intérieur des Chocos BN et des Pépito. Ce dispositif permettrait en cas de déclenchement d’entrainer une cascade sécuritaire, impliquant l’armée, la police, le GIGN, le Raid, et la maitresse de CP afin de sécuriser tous les bacs à sables de l’hexagone.

Daesh a aussi annoncé que ses soldats en terre impie sont fin prêts à agir à tout moment contre les intérêts occidentaux, si les « soldats croisés » ne cessent pas leurs attaques contre l’Etat Islamique. L’escalade ne fait que commencer.

La Rédaction

* Abdelhamid est donc né sous le signe du taureau.

1 COMMENT

Réagir