Taïeb Baccouche : Les femmes, ce sera pour les élections de 2019, les noirs pour celles de 2024

1
786

Le secrétaire général de Nida Tounes, Taïeb Baccouche, a dévoilé dans une interview exclusive accordée à LerPesse la stratégie du parti, qui, selon lui, reposera sur des étapes nécessaires à l’adaptation du programme du Nidaa à la mentalité tunisienne.

« Nous ne pouvons pas choquer les tunisiens, ils ne sont pas encore prêts. Nous devons prendre en compte la misogynie et le racisme dans ce que nous faisons. Nous pensons donc qu’un délai de 5 ans et de 10 ans est plus que raisonnable pour que le tunisien accepte l’idée d’être gouverné respectivement par des femmes puis par des noirs. De plus, en perdant un atout majeur de notre parti, la philosophe Olfa Sartre, nous avions du mal à concevoir que d’autres femmes puissent nous représenter. »

A noter que pour l’échéance de 2029, le parti envisage l’idée de placer des jeunes de moins de 50 ans à la tête de ses listes électorales, voire de présenter un candidat capable d’avoir une érection aux élections présidentielles, ce qui exclut de facto, encore une fois, la gente féminine.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here