Sourd, il se croit attaqué par une personne qui a baillé

0
594

Il était à peu près onze heures ce matin lorsque Hammouda, 22 ans, sourd de naissance, est venu s’asseoir sur un banc du jardin Habib Thameur. En face de lui se trouvait un individu barbu.

« Après les attentas du Bardo, de Paris et du Kenya, il est totalement légitime d’éprouver un minimum de méfiance envers les individus portant des signes de radicalisation religieuse », explique Hammouda. Très vite, le jeune handicapé a décidé de mettre un terme à sa promenade au parc. Il se préparait à quitter son banc lorsque le drame arriva.

« Il a crié ‘Allahou akbar’ tellement fort que j’ai cru que j’étais déjà mort, affirme Hammouda, toujours sous le choc. Je me suis immédiatement réfugié sous le banc, j’ai fermé les yeux, puis j’ai commencé à réciter quelques versets du Coran dans l’espoir d’effacer rapidement mes péchés et de pouvoir rejoindre le paradis, ni vu ni connu. »

Malheureusement pour lui, l’homme sur le banc d’en face a continué à crier son invocation pendant deux bonnes minutes, contraignant le jeune homme à furtivement contacter le Ministère de l’intérieur, lequel a très vite dépêché la BAT sur les lieux de l’incident.

À leur grande surprise, les forces anti-terroristes se sont retrouvées en face d’un suspect en pleine sieste. L’individu a été facilement appréhendé ; son procès s’est déroulé dans l’après-midi même et il a écopé de vingt ans de prison.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here