Youssef Chahed rachète le nom ‘ta7ya tounes’ à Georges Soros

0
1227

L’affaire qui a défrayé la chronique ces dernières semaines serait en train d’être résolue grâce à l’amour de la patrie, et du business des différents protagonistes.

« Ta7ya Tounes » le slogan de la discorde

Tout a commencé lorsque le nouveau mouvement de Youssef Chahed décide de s’appeler « ta7ya tounes ». Ce nom rappelons le a été choisi par les militants du nouveau-né politique qui avaient le choix entre plusieurs appellations : ta7ya tounes, tunisie ya tunisie m3ak rabbi wennebi, nidaa 2.0.

Ce choix n’a pas tardé à faire scandale au sein de la population tunisienne, et beaucoup d’activiste se sont prononcés contre ce qu’ils ont appelé « une confiscation du bien commun à tous les tunisiens ». Les cadres de ta7ya tounes ont semblé prendre la polémique à la légère dans un premier temps et n’ont pas manqué de souligner que ce qui allait être confisqué par « ta7ya tounes » en cas de victoire était bien plus gros qu’un simple slogan. En effet le parti compte confisquer la souveraineté nationale, le pouvoir d’achat ainsi que la dignité du peuple tunisien, selon les premiers échos que nous avons du programme électoral de ce parti en cours de préparation.

Sentant la bonne affaire aussi bien médiatique que financière les jeunes militants de l’ONG I Watch décidèrent de brûler la priorité aux compères de Chahed et d’enregistrer le nom de marque « Ta7ya Tounes ». I Watch qui est une ONG appartenant à Georges Soros, multimilliardaire magnat des affaires et passionné de Monopoly géopolitique, a pour mission l’accompagnement des tunisiens dans le processus de démocratisation du pays, ainsi que la fourniture à Georges Soros du maximum de possibilités pour s’amuser et s’enrichir à la fois car comme le dit l’homme d’affaires « la philanthropie c’est bien, je le fais d’ailleurs gratuitement sans aucune arrière-pensée LOOOOLLL ».

Soros et un vieil ami (Hamima)

Les jeunes employés de I Watch ont par ce coup de maître mis en difficulté le nouveau parti du premier ministre qui s’est retrouvé acculé à négocier avec la maison mère l’Open Society Foundations, dont I watch est une des nombreuses filiales à travers le monde. Des négociations où sont intervenus CIA, NSA et Mossad  auprés de qui le Chef du Gouvernement est extrêmement bien introduit et qui travaillent en collaboration avec Soros depuis de nombreuses années.

C’est ainsi que faisant preuve de maturité et d’amour pour la Tunisie les 2 parties se sont mises d’accord : ainsi Georges Soros rétrocède les droits de marque sur Ta7ya Tounes en échange d’un droit de regard sur le cours du dinar tunisien, les nominations ministérielles, et tout ce qui touche de prêt ou de loin à la sexualité du futur gouvernement tunisien.

Les jeunes employés de Soros ont quant à eux quand même eu droit à leur prime sur résultats en stock options à la bourse de New York, même si ils ne cachent pas leur déception d’avoir perdu les royalties qui auraient pu les faire vivre confortablement eux et leurs familles pendant de nombreuses années.

Nous ne pouvons que saluer cette sortie de crise, et remercier Mr Soros qui est l’un des principaux contributeurs à l’effort de paix et de démocratie à travers le monde.

Photo de Famille (Bouchlaka Aka Le Géographe , Ghannouchi Aka DJ Khiari, Soros Aka Georgette, et un Olivier à 15 Dinars)

La Rédaction

Réagir

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.