Suite à la décision prise par la ministre tunisienne du tourisme de découper le plus grand drapeau du monde et de le distribuer aux plus démunis, ces derniers devront, selon la même ministre s’engager par écrit à ne pas souiller le drapeau national avec leurs déjections corporelles, mais pas seulement. Ils devront aussi réitérer leur amour pour la patrie, en acceptant ce cadeau comme unique consolation de leur marginalisation, et affirmer leur soutien indéfectible aux forces de l’ordre, comme exigé par ces derniers en échange de la protection qu’ils assureront à l’évènement international

Par ailleurs, nous avons eu vent qu’une bonne partie de la population concernée par cette mesure serait en train de préparer une manifestation pour exprimer son mécontentement non pas vis-à-vis du geste en soi, mais à cause du refus de certains ménages de la couleur imposée à leur intérieur. « Le feng-shui de ma maison sera foutu, je ne peux pas intégrer du rouge avec des murs gris ou rouge-brique !! » nous avoue Mme Mbarka Boukhcham.

Enfin, signalons qu’à l’occasion de la plus grande soupe frik au monde, prévue pour le prochain Ramadan, le bol qui servira de récipient sera cassé en plusieurs morceaux pour en faire des services en porcelaine qui seront distribués à ces mêmes personnes démunies.

Réagir