Après le refus de la banque centrale de débloquer les fonds nécessaires à son déménagement à l’étranger, le parlement libyen a indiqué, dans un communiqué paru ce matin, qu’il étudiait la possibilité de poursuivre ses activités au sein d’un groupe Facebook.

Toujours selon le même communiqué, ce groupe FB sera, bien entendu, secret et aura pour nom :

 « نبّي حوش للبرلمان ».

Les députés libyens se disent satisfaits de la qualité de la connexion internet du ferry grec dans lequel ils siègent depuis le mois de septembre assurant, en fin de communiqué, que leur pays est sur la bonne voie.

Réagir