Suite à l’agression inédite perpétrée par l’armée bolchévique sur les terres immaculées de l’Europe, une série de mesures choc viennent d’être prises par les pays occidentaux afin d’endiguer la progression barbare.

En effet, le FMI, institution phare du monde civilisé, a pris la décision unilatérale d’exclure les prostituées russes de ses soirées et ce en dépit de leur compétence avérée dans le bon déroulement des réunions entre sexagénaires blancs à libido artificiellement stimulée.

Cette décision, bien que douloureuse, témoigne de l’attachement des cadres du FMI à l’intégrité territoriale du Monde Libre et de leur sens du devoir face à la dérive morale que constitue l’agression russe sur l’Ukraine.

Le FMI a par ailleurs déclaré que ses soirées seront désormais « animées » par des réfugiées ukrainiennes et quelques filles africaines extirpées du joug de la barbarie de leurs gouverneurs en défaut de paiement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici