Selon une dépêche qui vient de nous parvenir, Sadek Amri, secrétaire d’Etat chargé de l’environnement auprès du ministère de l’Equipement, aurait été brutalisé suite à son refus de présenter sa carte d’identité nationale à l’agent de surveillance en bas de l’immeuble de son secrétariat d’Etat.

L’agent aurait été directement emmené au poste de police où il n’arrêtait pas de jurer qu’il n’avait jamais vu cette personne auparavant en 2 ans de travail.

Quant à son excellence, il a été directement emmené à l’hôtpital Aziza Othmana. Son médecin nous a assuré que ses conditions étaient stables, mais qu’il ne pourrait pas regagner son travail avant 6 mois suite au traumatisme psychique subi.

Réagir