La caméra cachée, jadis star incontestée des petits écrans durant le mois saint, est tombée en disgrâce au fils des ans. Qu’à cela ne tienne, elle s’apprête à effectuer un retour triomphal dans quelques mois, portée un ministère de la Santé au sommet de son art.

En effet, suite à l’épisode pilote “l’Ascenseur” tourné à Jandouba et qui été unanimement plébiscité, le ministère de la Santé a encore fait étalage de sa maîtrise de la question comique avec le récent épisode du couvre-feu prolongé jusqu’à fin mars 2021.

Impressionné par autant de savoir-faire et de constance créative, le chef du gouvernement, visiblement soucieux du bien-être des citoyens et déçu par l‘incapacité de l’élite intellectuelle à divertir le peuple comme il l’a précédemment appelé de ses vœux, a ordonné le ministère de Santé de tout lâcher pour se consacrer à la production d’une série de caméras cachées qui devrait être être incluse dans la prochaine grille ramadanesque.

Le ministère concerné s’est immédiatement attelé à sa tâche avec zèle et multiplie les contacts afin de préparer les prochains épisodes. Des sources bien informées évoquent notamment une collaboration avec Seifeddine Makhlouf pour un épisode mettant à l’honneur son vaccin pour la covid.

Pour permettre le ministère de la Santé de se concentrer sur sa nouvelle mission, la tutelle des affaires de santé publique, notamment la gestion de la crise sanitaire, serait confiée au Ministère des affaires religieuses.

La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici