C’est non sans surprise que nous apprenons cette incroyable information : Le leader historique du parti islamiste Ennahdha Rached Ghannouchi serait devenu athée.

C’est en tombant par hasard à la librairie mille-feuilles à la Marsa sur le livre « Traité d’athéologie » de Michel Onfray  que le politicien aurait commencé sa descente aux enfers. Pris d’une curiosité presque pathologique, il ne serait pas sorti de son bureau pendant des semaines, à étudier cet ouvrage et à faire des recherches sur internet pour démêler le vrai du faux autour de cette question qui tourmente les êtres humains depuis la nuit des temps. Ghannouchi aurait été séduit par la quasi-totalité des arguments avancés par la thèse athée mais bloquerait néanmoins face à un seul obstacle : la théorie de l’évolution de Darwin.

Bercé à l’école créationniste, il aurait une réaction de rejet épidermique à cette question ; comment l’homme pourrait-il descendre du singe ?

Enfermé dans son bureau, et plongé dans cette ultime question depuis plusieurs jours, le cheikh n’en dormait plus la nuit. Et ce serait, d’après une source que nous avons au siège du parti islamiste à Montplaisir, au moment où Lotfi Zitoun, inquiet par cette absence prolongée, entra au bureau de son chef que ce dernier s’écria « Jalila ! » (du nom de sa 1ère épouse) et qu’il quitta définitivement son bureau ; il avait ainsi résolu la question qui le taraudait depuis des lustres : Zitoun descendait bel et bien du singe.

Les réactions au sein du parti ne se sont pas fait attendre ; les faucons d’Ennahdha ont commencé une campagne de dénigrement contre leur chef historique. Habib Ellouze aurait même dit : « Le cheikh est devenu sénile, il se Bourguibifie ! » Samir Dilou y voit de la manipulation : « Je ne comprends pas, comment ont-ils pu lui laver le cerveau ? Existe-il des mosquées athées ? »

D’autres militants du parti, plus jeunes, commencent à se poser des questions, comme en témoigne ce jeune militant venu de Kairouan : « Si le cheikh pense que Dieu n’existe pas, c’est que ça doit être vrai ! Dieu seul le sait… »

L’information a également fait grand bruit dans le paysage politique tunisien. Hamma Hammami salue cette reconversion et aurait même envoyé une brochure d’adhésion au parti des travailleurs à son ancien adversaire. Le président de la république Moncef Marzouki, en apprenant la nouvelle, a quant à lui proposé d’emprisonner Rached Ghannouchi afin d’assurer sa sécurité.

Le désormais ex-cheikh a depuis commencé une nouvelle vie militante et axé son combat autour de la libération du prisonnier politique Jabeur Mejri, emprisonné pour avoir publié des caricatures insultantes envers le prophète de l’islam sur le réseau social Facebook.

Il essaierait également d’allier d’autres compagnons de route à sa nouvelle cause ; il aurait, selon la même source évoquée un peu plus haut, réussi à convaincre Sadok Chourou de le suivre sur la voie de l’athéisme, en évoquant notamment le fait que Habib Khedher descendrait de la fourmi.

1 COMMENT

Réagir