People : Après 20 ans de vie commune, Bicha et Farhoud se séparent

1
2228

C’est une triste nouvelle que celle annoncée aujourd’hui, au manège d’El Menzah VI, par Bechir Berrhouma, plus connu sous le nom de « Bicha ». En effet, après 20 ans de vie commune, Bicha et Farhoud ont décidé de prendre des chemins différents.

« Au début la vie était belle, on s’aimait, on avait une vie sexuelle débordante, on avait même songé à adopter Gannouch Gannouchou à un moment », nous annonce Bicha. Mais malheureusement, l’amour n’est pas éternel et les évènements ont commencé à prendre une tournure plutôt glauque après quelques années.

« Farhoud affectionnait les bananes. Jusque-là, rien d’anormal, mais après quelques années il a voulu tenter des expériences anales avec ces fruits ! Au début c’était une banane, puis deux… maintenant c’est tout un régime qui y passe ! ». Entre deux sanglots, Bicha enchaine : « il a commencé à trainer avec 3ammi Radhouane, depuis il a commencé à changer, il ne pouvait plus s’empêcher de faire des blagues pourries qui ne faisaient rire personne, il rentrait à des heures pas possibles et puant la koudiat à plein nez, parfois même, il était violent ! »

Joint au téléphone, Farid Graïet a tenu à avoir son droit de réponse : « Vous croyez que c’est facile d’être homosexuel en Tunisie ? Vous croyez que c’est simple de subir les quolibets des gamins dans la rue ? Et sans oublier le fait que je suis noir et que ces enfoirés de Tunisiens sont tous racistes ! »

Avant de poursuivre : « Et votre Bicha là, qui fait sa sainte nitouche, est-ce qu’il vous a parlé de ces fameuses soirées nudistes durant lesquelles il invitait les gamins qui participait à notre émission ? Est-ce que vous saviez qu’il m’attachait le soir avant de me violer en m’obligeant à crier Miaou ?! »

Contacté via ICQ, Farouk Ben Lasta, ancien producteur de l’émission « Bicha & Farhoud » nous avouera plus tard que la fin de la gloire a été très mal vécue par le couple. L’alcool, la drogue et les gigolos étaient devenus leur pain quotidien. « Vous savez, ils n’étaient pas non plus très cleans durant leur célébrité ; par exemple, dans le générique, quand on dit « M3a Bicha ijina Farhoud, 3andou la9rass w la3wed (مع بيشة إيجينا فرهود, عندو الأقراص و الأعواد ) », et bien c’était Farhoud qui voulait glisser un message à son amoureux, lui rappelant tendrement le fameux cocktail « Exta – godemichet » qu’il lui administrait tous les jeudis soirs ! Je ne vous parlerai pas par décence de ce que devait être à l’origine la phrase «3a nay, y9assem farhoud, bicha ya3zeflou 3al 3oud» (عالناي, يقسم فرهود, بيشة يعزفلو عالعود) ».

C’est en tout cas une très mauvaise nouvelle pour tous les fans de cette émission avant-gardiste, qui n’hésitait pas à dénoncer les conditions de vie en Tunisie, bien avant les cyber-dissidents, les habitants de Sidi Bouzid ou même Business News. Espérons qu’un jour, la flamme de l’amour puisse renaitre à nouveau entre ces deux icônes de notre enfance, car en chaque Bicha et en chaque Farhoud, réside un peu de notre enfance. Enfin à part pour les jeunes invités des soirées de Bicha qui eux, ont perdu leur enfance à tout jamais.

bichaaaaaa
1997- Farhoud en train de masser le dos de Bicha. Les deux stars, sans artifices, captés dans leur intimité.
bichaaa
1996. Farhoud et sa passion pour « la3wed ».
bichaaaa
1998- un des derniers clichés du couple nageant dans le bonheur .

Bicha et Farhoud au sommet de leur art.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here