Pénurie de figurants : le tournage de la prochaine saison de Game of Thrones délocalisé en Syrie

0
1428

Si la série Game Of Thrones déchaîne autant les passions de ses fans assidus ce n’est pas seulement pour la complexité de son intrigue mais aussi par le réalisme de ses scènes de meurtres et d’exécutions ; cette partie de la production s’avère être assez coûteuse en figurants et moyens pyrotechniques ce qui a incité les producteurs à délocaliser..

En effet, GOT a dépensé dans les 45.000 figurants qui ont été sacrifiés au cours des différentes batailles de la série ce qui a engendré des coûts supplémentaires en obsèques (selon les rites du clan concerné) et en dédommagements pour les familles des victimes. Faire une production low-cost tout en gardant le même réalisme était donc la priorité des producteurs surtout que les fans de la série préféraient de plus en plus attendre les prochains épisodes plutôt que mourir en figurant au cours d’une bataille secondaire.

La solution est venue d’un des membres du tournage, récemment parti de Syrie où il combattait aux côtés des Martyrs de Westeros (proche d’Al Qaïda), qui a proposé de finir le tournage de la saison 6 à Raqqa. Décapitations, habits du Moyen-âge lapidations quotidiennes, combats au sabre, la capitale de Daech avait tout ce qu’il fallait pour séduire les producteurs et les inciter à y délocaliser toutes les scènes de combat. L’équipe des effets spéciaux a même réussi à convaincre l’aviation russe, qui bombarde la ville depuis quelque temps, de couvrir ses chasseurs de feutre vert pour les transformer en dragons en post-production.

« Ça va être génial! La ville de Raqqa est magnifiquement décorée de bâtiments détruits et de restes humains déchiquetés, il nous suffira de placer une caméra à n’importe quel coin de rue pour apercevoir des meurtres, des mutilations ou des batailles rangées aux sabres rouillés comme en on en voit tout le temps dans la série! » Selon Georges R. R. Martin, auteur de la saga.

Le prochain tournage commencera donc juste après la suspension du prochain cessez-le-feu, le scénario de la suite de la série dépendra de l’issue des combats en Syrie ce qui fait craindre aux millions de fans d’être « spoilés  » par CNN et Al Jazeera, chose que réfute Martin en arguant qu’aucun de ces médias n’a jamais mis les pieds dans la région.
La Rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here