Passionné par le militantisme, un membre de l’UDC refuse un poste prestigieux au sein d’une multinationale de renom

0
991

Dans un communiqué publié ce matin, la société Google a annoncé son intention de quitter la Tunisie d’ici juin 2014. L’entreprise de renommée internationale estime avoir été « profondément humiliée » par le comportement d’un jeune diplômé chômeur. Ce dernier aurait refusé à maintes reprises les sollicitations de la multinationale américaine qui voulait l’engager en tant que Communication, Marketing & Creativity General Manager pour ses bureaux de Tunis.

Le communiqué insiste sur l’attachement de la multinationale aux recommandations du gouvernement tunisien qui encourage le secteur privé à recruter des diplômés chômeurs. Google met aussi l’accent sur l’importance et la responsabilité qu’implique le poste qui a été proposé à Mr Salama Flahfchay: « être Communication, Marketing & Creativity General Manager au sein de Google garantit une grande marge de manœuvre et un réel pouvoir décisionnel au sein de notre structure tunisienne. Est-il important de rappeler que ce poste assure un salaire mensuel de 4500 euros? »

Salama Flahfchay, originaire de Bulla Regia, est diplômé de l’institut national des sciences appliquées et de technologie (INSAT) depuis 2005. Âgé de 38 ans, l’ingénieur est un cadre actif de l’Union des Diplômés Chômeurs.  Joint par téléphone, il nous explique sa position: « cela fait maintenant trois ans que je suis au sein de cette belle famille qu’est l’UDC. Nous militons au quotidien pour sortir les diplômés tunisiens de l’enfer du chômage. Une aventure exceptionnelle: manque de volonté politique, promesses non tenues, harcèlement policier, bastons avec les ligues de protection de la révolution et les salafistes… » Salama reprend son souffle avant d’ajouter: « je vous avoue que je n’envisage d’autres plans de carrière.  Je suis fait pour être diplômé chômeur! Il en est de même pour tous les autres cadres de l’association. »

Énième agression policière contre les chômeurs diplômés, hier, 17/03/14 à la Kasbah: une belle aventure selon Mr Flahfchay.
Énième agression policière contre les chômeurs diplômés, hier, 17/03/14 à la Kasbah: une belle aventure selon M. Flahfchay.

Le gouvernement a adressé un message virulent à l’UDC l’accusant de faire fuir les capitaux et les entreprises étrangères et de directement participer à l’expansion du chômage en Tunisie . A ce sujet, Salama Flahfchay est intraitable: « nous avons constamment besoin de nouveaux adhérents au sein de notre association. Le départ de ce genre d’entreprises nous offre de très bons cadres pour l’union des diplômés chômeurs. »

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here