Panama Papers : Inkyfada promet une révélation fracassante tous les trois ans jusqu’en 2058

0
1597

« On doit encore télécharger la deuxième clé USB dans laquelle il y a les révélations des Panama papers, puis lancer l’antivirus, et enfin photocopier les documents pour les traiter. Cela devrait nous prendre deux ou trois ans inchallah. » Nous annonce d’entrée le rédacteur en chef de Inkyfada.

Il n’est pas peu fier de nous annoncer le planning de révélations qu’Inkyfada va proposer à l’opinion publique tunisienne. « Nous ferons une révélation tous les trois ans et ce jusqu’en 2058 ».

Pourquoi autant de lenteur ? Une connexion internet téléphonique trop lente pour mener les investigations, des clés USB pas compatibles avec l’ordinateur de Inkyfada (un commodore 64 voir illustration), des capacités de stockage peu importantes, autant de raisons qui font que les révélations Panama Papers tardent à arriver. « Nous avons choisCOMMODORE 64i de stocker les informations sur des disquettes pour un maximum de sécurité, de plus notre graveur de DVD tourne à plein tube pour la saison 6 de Game of Thrones. »

Cependant et toujours d’après la même source, le public tunisien devrait prendre son mal en patience vu la qualité des révélations que la jeune équipe de Inkyfada se prépare à mettre à jour.

« Je ne veux pas déflorer le suspens, mais nous avons découvert qu’un proche ami du chauffeur de Mustapha ben Jaafar, s’est rendu au Costa Rica. Pays frontalier du Panama. De là à dire que le Takattol est impliqué dans le blanchiment de l’argent de la drogue il n’y a qu’un pas. » Autre révélation qui risque de défrayer la chronique : « BCE commanderait ses dentiers d’une société suisse ayant une filiale à Dubaï et dont le nom du DG norvégien serait évoqué dans les Panama Papers comme prête-nom pour l’ouverture d’une société off-shore dans le paradis fiscal entre 1981 et 1982. » BCE serait donc clairement impliqué dans une opération d’évasion fiscale sans précédent.

« Il nous reste encore à contacter toutes les personnes impliquées sur ICQ et MSN pour leur donner la chance de se défendre, même si la grande majorité d’entre eux refuse de nous répondre. Nous avons d’ailleurs décidé d’envoyer un poke sur Facebook à Hafedh Caïd Essebsi pour qu’il nous apporte des précisions sur l’affaire impliquant son père, mais au jour d’aujourd’hui un mois après l’envoi du poke nous n’avons toujours aucune réponse. Nous considérons donc ce silence comme une confirmation de toutes nos allégations à l’encontre de son père. »

Inkyfada est donc en train de montrer à la planète entière que malgré les difficultés rencontrées, leur travail d’investigation est extrêmement au point et répond aux normes internationales de ce type d’exercice.Toute l’équipe de Lerpesse leur souhaite beaucoup de courage et leur donne rendez-vous en 2019 pour leur prochain article.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here