Numéro vert pour appeler la police en renfort des harceleurs sexuels

0
813

Grande nouvelle pour les séducteurs de grand chemin: le ministère de l’intérieur a enfin mis à la disposition des harceleurs en difficulté un numéro vert à appeler en cas d’urgence. Cette mesure a été annoncée en grande pompe par Yasser Mosbah, porte-parole du ministère, lors d’une conférence de presse spécialement prévue à cet effet. Le numéro en question (71 69 69 69) est venu récompenser l’interminable attente d’une vaste communauté de harceleurs qui le réclamaient à cor et à cri depuis des années. “Cette mesure qui n’a que trop tardé sera certainement la première d’une longue batterie qui viendra redorer le blason d’une communauté sérieusement mise à mal par une une gent féminine exagérément effarouchée, poussée dans ses excès par une société civile déchaînée.” Déclare-il.

Le Harcèlement: une pratique au cœur de la société

Le porte-parole a également évoqué l’impératif de replacer le harcèlement sexuel au cœur de la vie quotidienne de nos concitoyens, aussi bien dans la rue, que sur le lieu de travail et les établissements d’éducation. Par ailleurs, il a également insisté sur l’importance de préserver cette tradition plusieurs fois centenaire de toute tentative de diabolisation, dans un contexte déraisonnablement favorable aux féministes et autres entrepreneurs de morale.

Une assistance complète

Grâce à ce numéro disponible 7/24, les Don Juan tunisiens auront au bout du fil des spécialistes de la hotline qui ont été formés pour répondre à toutes les questions relevant du harcèlement sous tous ses formes. “Forts de cette assistance, nos concitoyens auront toutes les cartes en main pour mener à bien leur entreprise de charme” annonce-il avant de poursuivre: Au cas où l’assistance en ligne serait insuffisante, une intervention sur site par la fine fleur des forces de l’ordre serait toujours possible.” En effet, grâce à la géolocalisation, la police pourra envoyer immédiatement une brigade d’intervention qui viendra au secours de l’appelant qui pourra finir ce qu’il a commencé dans les meilleurs conditions possibles. Cette brigade d’intervention, rompue à toutes les bonnes pratiques du harcèlement, mettra son savoir-faire en la matière au service des apprentis Casanova, par exemple en immobilisant les victimes récalcitrantes, ou en neutralisant les indélicats qui seraient tentés de leur prêter main forte.

Le harcèlement pour tous!

Tel est le slogan qui a été retenu pour accompagner le lancement du numéro vert. Par le biais de ce slogan, le ministère tient à consacrer le principe de libre accès au harcèlement, au mépris de toute discrimination, soit-elle basée sur l’âge, l’apparence physique, la condition financière etc… À ce titre Yasser Mosbah a rappelé que “justice est désormais faite, puisque celles qui ne rechignent pas à répondre aux avances des beaux gosses au volant de grosses cylindrées, seront tenues de réserver le même traitement aux jeunes défavorisés adossés aux poteaux d’électricité.

Démonstration en Direct

Pour clore la conférence, le porte-parole a procédé à une démonstration en direct en interpellant l’une des hôtesses présentes par une tape bien sentie sur le postérieur. Suite à l’indignation de cette dernière, il a immédiatement dégainé son portable pour appeler le numéro vert. En à peine quelques minutes, la brigade pro-harcèlement est intervenue en faveur de Yasser Mosbah, devant les yeux d’une foule enchantée par le spectacle, tant et si bien que la brigade a du intervenir de nouveau en faveur d’un journaliste conquis qui a eu besoin d’aide avec une collègue un peu trop farouche.

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here