C’est dimanche 11 mai 2014 que le chef de Boko Haram, la présumée organisation terroriste numéro Un en Afrique Subsaharienne, Abubakar Muhammad Shekau, a choisi d’annoncer dans une conférence de presse à l’hôtel Sheraton à Abuja, que l’enlèvement des lycéennes de Chibok n’était qu’une grosse farce, organisée en vue de la programmation ramadanesque de la télévision nationale NTA.

La stupeur a été plus grande lorsque M. Shekau a enlevé son turban ; il s’agissait en effet de l’ex-chanteur du groupe OutKast, Andre 3000, retombé dans l’anonymat total après sa chanson a succès « Hey Ya ! ». « C’était une opportunité de relancer ma carrière, et quand les responsables de NTA m’ont contacté, je n’ai pas hésité une seule seconde, j’ai tout de suite accepté. »

Le producteur de l’émission en question, M. Garba Lawal, a tenu à préciser que la « détention » des fillettes devait durer jusqu’à l’aïd, et qu’une émission de télé-réalité était en cours d’écriture pour meubler le reste de la grille de l’été. « Mais c’était sans compter sur le spoiler de Mme Obama, qui ne pouvait pas se retenir de soutenir des causes, même factices, sans prendre le temps de vérifier leur authenticité. », nous a confié M. Lawal, sur un ton furieux. « Et quand nous avons eu vent de la décision des Etats-Unis d’envoyer des troupes chez nous, nous avons décidé de tout dévoiler au grand jour, quitte à perdre des recettes publicitaires énormes. Nous connaissons tous les raisons de ces interventions américaines, et nous ne laisserons pas le pays se faire dépouiller, plus qu’il ne l’a déjà été. Faut pas nous prendre pour des Arabes quand-même. »

Les Etats-Unis ont quant à eux déclaré, par le biais du général Rodriguez, commandant de l’AFRICOM, qu’ils étaient à la recherche d’une autre cause à soutenir dans la région, et qu’ils avaient mis à disposition des nigérians un numéro vert, qu’ils ne devraient pas hésiter à composer, même pour signaler des affaires de violence conjugale ou de cruauté envers des animaux.

Par ailleurs, cette révélation de Boko Haram n’a pas manqué de faire réagir plusieurs peronnalités françaises, notamment Robert Faurisson et le dénommé Dieudonné Mbala Mbala, qui ont fait savoir via le site « égalité et réconciliation », association d’Alain Soral, que la plus grosse caméra cachée de l’histoire était la Shoah.

Affaire à suivre.

 

1 COMMENT

Réagir