Nessma TV rachète les droits du prochain coup d’état en Turquie pour diffusion au mois de Ramadan 2017

0
1206

Encore une fois l’industrie du cinéma turc fait parler d’elle et défraie la chronique. Il s’agit cette fois de la superproduction « Coup d’État avorté sur le Bosphore » avec dans le rôle principal Recep Teyep Erdogan. Un film réussi à tous points de vue : un casting exceptionnel, plusieurs millions de figurants, des effets spéciaux, des scènes de violence urbaine ultra réalistes, du suspens, de la haute technologie (premier film à utiliser facetime), des rebondissements, des larmes, … bref tous les ingrédients pour une production cinématographique réussie.

Devant un tel succès, les frères Karoui et Nessma TV qui se sont toujours distingués comme avant-gardistes sur la scène cinématographique et télévisuelle tunisiennes, ont décidé de se placer d’ores et déjà pour le prochain ramadan. Ils viennent en effet de signer avec le gouvernement turc les droits d’exclusivité pour la diffusion des prochains coups d’État dans le pays. « L’idéal serait d’en avoir un lors du ramadan 2017, sachant que les meilleures audiences ont lieu durant cette période » nous confie Nabil Karoui, sûr de son coup et confiant dans l’avenir de son business. « On croise les doigts aussi pour qu’il y ait un retour de la peine de mort. Vous savez bien que des têtes coupées font toujours beaucoup de bien aux productions cinématographiques, surtout dans nos régions où les téléspectateurs sont friands de ce genre d’issues sanguines ».

Une version en dialecte tunisien serait d’ailleurs à l’étude pour 2018, à l’instar du feuilleton « Kloub Errouman », et ce afin de toucher un maximum de foyers qui ne maîtrisent pas forcément l’arabe littéraire (langue de diffusion classique des feuilletons turcs).

Quid du physique de Erdogan qui n’est pas aussi attrayant (c’est le moins qu’on puisse dire) que celui d’un Mouhannad ? Ceci sachant qu’un grand nombre de Tunisiennes suivaient les feuilletons turcs pour la beauté des acteurs. « Erdogan rattrape son physique ingrat par un charisme et une violence qui excitent beaucoup la gente féminine » nous confie M. Karoui, « J’ai une totale confiance dans sa capacité à captiver la ménagère de moins de 75 ans ».

Alors après 7ikayat tounssiya et Ouled Moufida, le prochain feuilleton à défrayer la chronique sera-t-il turc?? Vu la réussite de la première saison, tout porte à croire que oui.
La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here