Naissance du premier bébé issu des cellules de crise

0
833

La dernière cellule de crise décidée par le gouvernement ce matin et dont la mission est « d’effacer la dette des hommes d’affaires dont le prénom commence par A » est la 1574ème cellule créée depuis la révolution.

Le laboratoire des libertés et des investigations, « à savoir 3lih », spécialiste dans la centralisation des études et des documents provenant de journaux électroniques, avait engagé, dès la création des premières cellules, une initiative hors du commun. En effet, ils ont décidé de créer le premier bébé-crise issu des cellules pures souches et d’autres venus de l’intérieur du pays qu’on appelle (behind plates). Le résultat, qui sera annoncé officiellement dans une semaine, est tout simplement stupéfiant !

Un bébé-crise a semble t-il vu le jour ! Il serait en excellente santé et pèserait 3 kilos de perte de temps et 240 grammes d’argent public. La couleur exclusivement blanche du spécimen généré prouve qu’aucune matière grise n’a pu lui être transmise et que sa matière organique est constituée de différents types de farine.

Les chercheurs du centre espèrent lancer plusieurs bébés-crise en 2016. Ceci donnera naissance à une génération de crises hors normes : « Avec cette découverte, il y a peu de chances que la Grèce, par exemple,  mette autant d’années dans les négociations à venir… Ça se décidera dès les premières semaines, » déclare Amal Benniyyet, directrice du laboratoire en question.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here