Mourouj 5 : Un fabricant de suppositoires arrêté pour incitation à la sodomie

0
14117

Les habitants de la paisible bourgade d’El Mourouj 5 ont été réveillés tôt ce matin par une opération de police de grande ampleur qui a abouti à l’arrestation de Fawzi Mabâar, fabricant des suppositoires BackDoor dont l’usine est située à l’arrière cour de sa maison.

Les charges retenues contre Si Mabâar sont « l’incitation à la sodomie et l’apologie de l’homosexualité » selon le procureur de la République qui a ordonné cette perquisition suite à 3 mois d’enquête qui a également permis de remonter la filière jusqu’à une grande boîte pharmaceutique allemande.

« Ce mec est un malade! Il vendait ses suppositoires avec des modes d’emploi illustrés, vous imaginez si un gamin tombe sur ça? Heureusement qu’on l’a arrêté à temps sinon il aurait touché des points sensibles de notre société. » Nous a confié, soulagé, Mohsen M. officier de la BAT (Brigade Anti-Tarlouzes) qui n’a pas hésité à défoncer la porte de derrière de l’usine pour mettre la main sur des cartons entiers de suppositoires destinés aux canaux internes de distribution.

Les agents de police ont aussitôt mis les menottes aux ouvriers présents à l’usine ainsi qu’à leur patron M. Mabâar qui a expliqué, pendant son arrestation, qu’il ne faisait que vendre des médicaments et que ça lui arrivait de les garder pour un usage personnel ce qui lui a valu d’être corrigé par les policiers sous les « mouch mte3na, a7na moslmin dirrabbak !! » des voisins venus saluer les efforts des forces de l’ordre.

Cependant, des questions restent en suspens pour le moment : Si ce malfaiteur appartenait à un réseau de dangereux homosexuels, de quels financements auraient-ils pu bénéficier, combien de pharmaciens tunisiens ont rejoint les rangs des groupes pharmaceutiques? Seule une enquête approfondie nous permettra de venir à bout de ce dangereux fléau qu’est la sodomie de masse.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here