Mokdad Shili : Il faut d’abord s’assurer que ce David Bowie possède une carte professionnelle avant de s’aventurer à lui rendre hommage

0
4188

David Bowie, artiste préféré des Tunisiens selon un sondage Sigma conseil, a rendu l’âme aujourd’hui. La toile tunisienne, fief du plus grand contingent de fans d’artistes internationaux à titre posthume, a vu défiler toute sorte d’hommage et de commémoration sur les pages et les profils des réseaux sociaux.

Cette déferlante n’a pas manqué de susciter à son tour des réactions de la scène artistique tunisienne, et notamment du président du syndicat des chanteurs de mariage tunisiens conventionnés avec la CNAM, qui, en plus de demander que le musicien britannique soit affilié à son syndicat pour avoir droit à un quelconque hommage, est entré en grève de la faim suite à ce qu’il a appelé « un culte disproportionné voué à un dépravé sexuel ». Selon son entourage, notre Pascal Obispo national envisagerait même de s’inoculer un cancer du larynx afin de jouir de la même popularité que feu Bowie – maladie dont le traitement lui permettrait éventuellement de changer de voix, voire de vocation.

Une autre réaction très attendue était celle de Hichem Naggati, qui a tenu à rassurer son fan club, une classe préparatoire à El Mourouj 4, qu’il venait de faire son check up complet chez le médecin et qu’il n’avait aucun concert en vue d’ici 2025. Voilà qui devrait en rassurer plus d’un.

D’autre part, le syndicat des chanteurs professionnels tunisiens vient d’avertir dans un communiqué les bars et restaurants de la banlieue nord qui comptent chacun organiser une soirée spéciale David Bowie,qu’ils encourent une peine allant jusqu’à se voir imposer des soirées spéciales Zouhaira Salem et Mohammed Ahmed tout au long du mois de Janvier.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here