Grande nouvelle pour tous les tunisocides de la planète après l’annonce du tribunal de première instance de Tunis de relâcher toute personne impliquée dans le meurtre d’un tunisien et ce dans un souci de cohérence après la relaxe de bagagistes accusés de vol de bagages pour cause de butin insignifiant.

L’annonce a été faite ce matin après le classement par le haut conseil de la magistrature du citoyen tunisien comme « créature insignifiante » et dont le meurtre ne nécessitant pas de poursuites judiciaires coûteuses pour ce même contribuable tunisien. Cette mesure aura pour effet de désengorger des prisons tunisiennes surpeuplées et « impropres à la cohabitation des meurtriers avec de vulgaires non-jeûneurs et homosexuels » selon Lassaad Omm Essid, porte-parole du tribunal.

Les détracteurs de cette initiative fustigent son manque d’impact sur la population carcérale puisque plus de 90% des meurtriers de tunisiens sont toujours en liberté (selon les statistiques conjointes de l’amicale des snipers de la révolution et de la chambre nationale du meurtre sportif) ce qui décrédibilise les efforts de la justice tunisienne en vue d’améliorer la vie des détenus.

Malgré cette mini-polémique, Omm Essid a également annoncé que le gouvernement pense étendre cette mesure aux violeurs dont les victimes sont considérées comme « moches » sur l’échelle 7wita du ministère de l’intérieur.

En espérant que cet esprit réformiste et cette volonté de changement de la justice tunisienne ne seront pas contrecarrés par l’éternel scepticisme du peuple toujours enclin à faire passer son intérêt personnel devant celui suprême de la Tunisie.

La Rédaction

Réagir