Marzouki en visite d’Etat au Lesotho, la coopération économique et militaire au menu des discussions

1
1059

La présidence de la République informe dans un communiqué rendu public ce mardi 10 décembre 2013 que Son Excellence Dr Moncef Marzouki, Président de la République, effectuera une visite d’Etat au Lesotho sur invitation de Sa Majesté le Roi Letsie III et ce du 16 au 19 décembre 2013.

Le communiqué indique que Son Excellence Dr Moncef Marzouki, quittera la capitale sud-africaine Pretoria au bord de l’avion présidentiel vers Maseru capitale du Lesotho tout de suite après les obsèques nationales de Nelson Mandela dans lesquelles il a été sollicité pour le rôle de maître de cérémonie, au regard de son expérience considérable dans ce domaine.

 Le Lesotho, Etat enclavé en Afrique du Sud, offre un potentiel énorme de coopération que la Tunisie ne manquera pas de saisir comme à son habitude dans le cadre de son ré-ancrage stratégique dans son espace africain, affirme le Conseiller diplomatique de la Présidence de la République.

Une forte délégation d’hommes d’affaires et de culture ainsi que 7 buffles d’Ichkeul accompagneront le Chef de l’Etat dans cette visite hautement symbolique qui marquera une nouvelle page dans la coopération lesotho-tunisienne et hissera le niveau de la coopération entre les deux pays amis aux niveaux aspirés par les deux peuples frères.

Le prince héritier du Royaume du Lesotho David Lerotholi Mohato Bereng Seeiso, né le 18 avril 2007, sera à l’accueil du Chef de l’Etat à sur le tarmac de l’aéroport militaire de Maseru, les honneurs militaires seront rendus au Chef de l’Etat tunisien à cette occasion. Au menu de la visite la signature d’une multitude d’accords de coopération dont un accord d’exemption réciproque des visas qui ne manquera pas de doubler le flux des touristes lesothans visitant la Tunisie en plus d’un accord de libre échange et d’une convention de coopération militaire.

En outre des discussions au plus haut niveau sur les questions économiques, politiques et sécuritaires d’intérêt commun sont au programme et nos sources nous indiquent que la visite sera sans doute couronnée par le déblocage du dossier de l’importation d’un couple d’éléphants et d’une girafe au profit du parc zoologique du Belvédère en échange de 7 buffles d’Ichkeul, un dossier qui a envenimé les relations entre les deux pays depuis les temps du dictateur déchu.

Veillant à l’économie des deniers publics, le Chef de l’Etat ramènera les deux éléphants et la girafe en Tunisie à bord de l’avion présidentiel dont la partie arrière a été spécialement aménagée à cet effet par une entreprise britannique de renommée.

1476849_10151778761791314_21238992_n

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here