Un communiqué de l’Etat Islamique est venu confirmer ce matin l’intention de M. Baghdadi, calife et pdg de l’organisation, d’apporter des modifications à la version originale du coran. En effet, le texte du livre sacré des musulmans est considéré comme « dépassé et obsolète » selon les théologiens de l’Etat Islamique qui insistent sur la nécessité d’adapter les consignes d’Allah aux exigences du monde actuel.
Exit donc le langage soutenu et les longs versets polysémiques, l’État islamique utilisera des phrases concises et des illustrations simples de façon à permettre aux jeunes européens de banlieue et aux analphabètes du monde arabe de capter assez rapidement l’essence de la religion musulmane.

Dans la version proposée par M. Baghdadi, l’accent sera notamment mis sur la façon de se procurer des armes lourdes en milieu urbain, la fabrication de bombes artisanales, les critères de sélection des jeunes filles de 10 ans sur lesquelles coller ses explosifs, la façon d’égorger des innocents sans en mettre partout,etc. Il suggère, en outre, d’illustrer la nouvelle version par des photos de vierges du paradis pour inciter à la lecture solitaire.
Fasciné par l’expérience tunisienne et la rédaction de la constitution de 2014, M. Baghdadi fera appel à un collège de spécialistes triés sur le volet. Plusieurs sommités seraient pressenties (Yadh Ben Achour, 3angour, Skander Rekik, Olfa Youssef, Jalel Brik, BHL, Bassem Youssef et Aymen Rhifi entre autres).

Devant faire face aux campagnes de dénigrement, et voulant prouver que l’EI est aussi démocratique que tous les grands États de ce monde, M. Baghdadi annonce que tout un chapitre sera ajouté aux 60 existants. Il contiendra les meilleures propositions des fidèles. Un appel est donc lancé, celui qui voudra apporter sa contribution pourra l’envoyer par MP sur le profil Facebook de M. Baghdadi qui se chargera de faire le tri.

Réagir