Les trois policiers violeurs décorés de la Légion d’honneur

1
1284
Les policiers jugés coupables en première instance dans l’affaire dite de Tounes Baldi (pseudonyme pour ne pas reprendre le vrai pseudonyme de la fille violée [NDLR]) viennent d’être élevés au statut de pupilles de la nation, accédant ainsi à tous les privilèges de cette distinction.

Le porte-parole de la présidence de la république, M. Mohamed Masai, a déclaré lors de la cérémonie de décoration de ces valeureux agents de l’État, que les trois policiers venaient d’accéder à la légion d’honneur pour leurs efforts juridiquement reconnus le 31 Mars dernier, mais pas assez récompensés selon la présidence de la république.

Le public était ému et a longuement applaudi le discours de remerciement des trois policiers. Ces derniers ont insisté sur « leur dévouement pour la nation et leur engagement à respecter et appliquer l’un des principaux commandements de l’État : le non-droit, » principe dont le ministère de l’intérieur se porte garant.

La cérémonie s’est tenue en présence de M. Rafik Haj Kacem, M. Ali Seriati ainsi qu’une brochettes de personnalités reconnues pour leur engagement dans la défense du non-droit, nous citerons M. Kamel Eltaief, M. Chafiq Jarrayya, M. Sami Fehri et M. Nabil Karoui.

La présence, devant la salle de cérémonie, de quelques citoyens manquant de patriotisme (et sentant l’alcool) venus dénigrer le travail de nos valeureux agent de l’État, n’a pas perturbé le bon déroulement de l’événement.

À la fin de la soirée, juges, avocats et hommes politiques ont été conviés à un viol collectif initié par les mains expertes des trois policiers fraîchement décorés.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here