Le succès grandissant du journal a amené la direction de LerPesse à élargir son équipe en accueillant une nouvelle journaliste dans ses rangs. Impressionnés par sa prestation, lundi dernier en direct sur les ondes de Mosaïque FM, les membres du conseil d’administration se sont réunis en urgence avec un seul mot d’ordre: le recrutement immédiat de la chroniqueuse.

Amine Gara était suivi par LerPesse.
Amine Gara, gardien de l’immeuble de Mosaïque FM.

 En contactant des responsables de Tunisair pour vérifier les informations parues dans un article de LerPesse, la jeune femme a fait preuve de rigueur et de détermination. « Elle a su démontrer un sens journalistique à toutes épreuves. Je pensais que ce genre de journaliste n’existait que dans les contes et les légendes.  Je n’en reviens pas », nous avoue un collaborateur de LerPesse qui, visiblement ému, ajoute: « Notre journal se doit d’être toujours à l’affût afin de se tenir prêt à dénicher les meilleurs talents. Je salue la direction pour ce coup de maitre. » Le gardien d’immeuble du siège de LerPesse se réjouit également de ce recrutement : « La compétence et la beauté au service du journalisme. Nous sommes tous heureux de l’accueillir parmi nous. »

Certes, LerPesse a eu du mal à convaincre les responsables de Mosaïque FM de céder leur perle rare, les discussions ayant duré jusqu’à très tard dans la nuit d’hier. Il n’en reste pas moins un bel exploit pour le journal. Tout au long des négociations, les responsables de Mosaïque FM n’ont rien lâché : ils voulaient absolument obtenir une interview exclusive avec un des rédacteurs de LerPesse faute de quoi ils ne seront pas disposés à céder leur collaboratrice. De crainte d’être assimilés aux « médias de la honte », nous avons catégoriquement refusé la proposition.

Les négociations devenaient de plus en plus tendues, on se dirigeait tout droit vers une impasse lorsque les responsables de Mosaïque FM ont reçu un appel d’un certain Si Kamel*. La conversation téléphonique a duré à peu près quinze secondes. Juste le temps qu’il faut pour convaincre les responsables de la radio de nous céder leur journaliste sans conditions.

Tout s’est donc joué en coulisses. Une véritable guerre des nerfs remportée par LerPesse. Toute l’équipe est fière de ce renforcement de taille.

* D’après certains médias, Si Kamel serait le principal actionnaire du GROUPE LERPESSE. 

2 COMMENTS

Réagir