Législatives: Les élections sauvées grâce à l’héroïsme de Mohamed Ali Nasri

0
687
La panne générale d’électricité, le Fappening et la tentative d’assassinat de Mohamed Ali Nasri ont bel et bien un lien. Lerpesse dévoile en exclusivité les dessous d’un complot international déjoué grâce à un député valeureux et patriote ! 

[pull_quote_center]Lorsque j’ai appris ce qui se tramait, je n’ai pas pu rester silencieux, il me fallait agir, même si cela signifiait mettre ma vie en jeu[/pull_quote_center]

nous a déclaré le député Mohamed Ali Nasri depuis sa chambre d’hôpital. Il explique que des gens sont prêts à tout pour mettre en péril le processus démocratique tunisien qui permet de changer de parti politique comme de chaussettes, bien qu’il affirme, pour sa part, changer plus souvent de parti que de chaussettes.

En effet, des terroristes tunisiens comptaient publier, à la veille des élections, les anciennes vidéos pornos faites par la police politique de Ben Ali sur chacun de ses opposants. Le député explique : « Vous comprenez que cela était impensable et qu’il me fallait agir ! Qu’aurait dit ma femme ? Euh, vous ne publierez pas ça hein ? » Il a appris ça d’après un certain anon rencontré sur /b de 4chan.

Alors qu’il pleurait sa Tunisie sur FB et TWT, il est contacté par les services secrets américains qui lui expliquent qu’ils savent tout du projet infâme qui a été fomenté par Rached Ghannouchi afin de salir tous les concurrents de la Nahdha et ainsi gagner à coup sûr les élections qui arrivent. Les services secrets lui proposent de lui donner un flash disc contenant des photos intimes des stars d’Hollywood, à charge de Mohamed Ali Nasri de réussir à échanger les flash disc. N’écoutant que son courage, notre héros du jour accepte et prend le disc Flash. Malgré son air étrange quand il mentionne cet objet, il jure ses grands dieux de n’avoir pas été tenté de regarder ce qu’il contenait.

Le plan de Mohamed Ali Nasri était très simple : « il me suffisait de me trouver au publinet d’où les terroristes posteraient les vidéos et les photos, de provoquer une panne de courant et profitant de  l’obscurité j’échangerai les flash disc ». Il use de toute son influence et parvient à contacter Jemel Jemmeli, ingénieur à la STEG originaire de Kasserine et, lui expliquant la situation, le convainc de provoquer une surcharge des générateurs qui permettra la panne d’électricité sur l’ensemble du pays. Un plan ingénieux et qui a fonctionné.

C’est ainsi qu’il a pu préserver l’intégrité et l’honneur tant des candidats aux élections que du processus de transition tunisien. La suite, on la connait tous. Les terroristes, comprenant qu’ils ont été bernés, le recherchent, vont à son domicile, frappent à sa porte comme les terroristes bien élevés qu’ils sont, le voient s’enfuir et se jeter par la fenêtre, mais acceptent néanmoins de boire le verre de citronnade offert par madame Nasri et puis, comme c’est leur coutume, avant de partir, tirent quatre coup de pistolet en l’air.

Entretemps, tout le monde peut enfin voir à quoi travaille la NSA et on espère que Mohamed Ali Nasri a détruit le flash disc, sinon on peut déjà pronostiquer qui sera président de la république tunisienne.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here