Le Comité National Olympique Tunisien demande l’intégration du lancer de mégot comme discipline olympique pour les JO de Tokyo

0
2178

Suite au bilan décevant de notre délégation nationale aux jeux de Rio, qui s’est limité à trois médailles de bronze et une maman trop fière, nous avons appris que le Comité National Olympique Tunisien vient de prendre les devants et compte introduire une demande auprès du CIO afin d’obtenir la reconnaissance comme sport olympique du lancer de mégot, discipline largement populaire au sein de la population tunisienne et qui jouit à elle seule de 5 millions de licenciés répartis entre autres dans des terrasses de café des plus reconnues au monde dans le domaine.

Ainsi le CNOT propose deux catégories, la première étant le lancer statique à partir d’une chaise standard de « café bou mitin », épreuve qui aura un impact important sur le chômage et qui réussira à drainer un grand nombre de « chercheurs d’emploi » comme l’espère le président de la « Fédération de Jetage de Mégot et de Toute Sorte de Déchets Non Recyclables » fraîchement créée, Nadim Boudokhane.

« La deuxième spécialité sera un peu plus technique et concernera surtout les automobilistes. En effet, le lancer de mégot se fera cette fois-ci à partir d’une voiture de préférence populaire ou de location, à partir d’un trou de fenêtre de 18 mm sans que le mégot ne touche la carrosserie de la voiture ou que le conducteur ne se brûle les doigts. » nous a expliqué M. Boudokhane.

Ainsi, la Tunisie mise sur ce sport, aux racines ancrées dans ses 3000 ans de civilisation, pour être la nouvelle poule aux médailles d’or aux jeux de Tokyo de 2020. Seul bémol, elle ne pourra pas compter sur ses joueurs les plus expérimentés, qui seront d’ici là probablement décédés ou au mieux en chimiothérapie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here