Le comité d’habillage de la Tour Eiffel demande à Daesh de se limiter à un pays par jour

0
2372

C’est un employé au bout du rouleau que nous avons rencontré dans les locaux du comité d’habillage de la Tour Eiffel. En effet, les attentats de Daesh ont produit un dommage collatéral pour le moins inattendu. Philippe, 47 ans, qui officie depuis 20 ans comme responsable en chef des illuminations de la Tour Eiffel, est au bord du burn-out, depuis que l’État Islamique a décidé d’accélérer la cadence de ses attentats terroristes. « Avant c’était clair, on avait deux périodes de gros stress dans l’année : le 14 juillet et le jour de l’an. Aujourd’hui c’est tous les jours un putain de pays ! Imaginez le casse tête que c’est pour retrouver les couleurs du drapeau puis arranger toutes les installations pour décorer la Tour Eiffel ! »

Philippe et ses collègues ont donc décidé de prendre le taureau par les cornes. Ils ont écrit une lettre ouverte à la direction de Daesh pour leur demander de se limiter à un pays par jour et par la même occasion d’éviter les pays aux drapeaux trop compliqués tels que la Nouvelle-Zélande ou pire l’Afrique du Sud. « C’est mon cauchemar, je pense que le jour où l’un de ces pays sera touché ce sera la fin de ma carrière ».

« Heureusement qu’on ne le fait pas pour les pays africains. Surtout qu’en Afrique subsaharienne ils ont quasiment tous les mêmes couleurs ces cons. Aujourd’hui, mon seul espoir c’est que le prochain pays touché soit l’Allemagne, ça nous permettra de recycler les couleurs belges ou encore mieux la Hollande : On pourra remettre l’habillage du 14 Juillet (Bleu Blanc Rouge NDLR). »

Nous apprenons par ailleurs que l’association des caricaturistes d’internet ont fait la même demande, pour leur permettre de travailler dans de meilleures conditions et ainsi avoir le temps de créer le buzz proprement.

Est-ce que Daesh, qui est actuellement en pleine crise de recrutement, fera un geste pour montrer sa bonne foi et son envie de coopérer ? Là est toute la question.

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here