La masturbation pendant la projection de Much Loved dernier rempart contre le terrorisme

0
7615

Décidément les Tunisiens ne cesseront de nous étonner. Et leurs réactions courageuses après l’attentat de Tunis qui ont subjugué la planète et bien au-delà, continuent de plus belle.

C’est le cas de Ahmed N. jeune Tunisien de 48 ans fonctionnaire à la recette des finances de la rue d’Angleterre.

« J’ai bien sur été choqué comme tout le monde par l’attentat, en plus c’était à quelques centaines de mètres de mon lieu de travail, çà aurait pu être moi ». Cependant Ahmed se remet de ce choc assez rapidement (environ 48 minutes) grâce notamment à la programmation musicale de Mosaïque FM et Shems FM (Marcel Khalifa, Fairouz, Amel Mathlouthi).

Il décide de montrer aux terroristes que la Tunisie restait debout, dressée et fière. L’occasion se présente donc avec le maintien de la programmation des JCC et surtout la diffusion du film marocain « Much Loved » censuré dans tout le monde arabe mais programmé en Tunisie le jeudi 26 novembre. « Quoi de mieux qu’un film de boules bien trash pour terroriser les terroristes ? nous confie Ahmed. Mais je me suis dit qu’aller au cinéma n’était pas suffisant et que cette fois ci notre patrie avait vraiment besoin de gestes courageux et engagés de la part des vrais tunisiens patriotes. »

C’est à ce moment là que le jeune Tunisois comprend que rien n’était plus symbolique et plus efficace pour lutter contre l’obscurantisme qu’une bonne branlette dans une salle obscure. C’est ainsi qu’il joint le geste à la parole à la 32ème minute du film, pendant une scène de double pénétration anale lors d’un sniffage de rails de cocaïne par l’héroïne du long métrage. Quid de la réaction des autres spectateurs ? « Ils m’ont tous encouragé en me voyant réaliser ce geste technique et lorsque j’ai crié « lan tamourrou » en jouissant j’ai même eu droit à des applaudissements.

Voilà donc encore un message ô combien symbolique envoyé par un citoyen tunisien lambda aux terroristes, qui nous renforce dans notre conviction que la terreur ne nous touchera pas.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here