Coup de tonnerre chez les groupes féministes : la marche du 13 Août a été annulée. Retour sur une quasi-affaire d’Etat.

Le 04/08/2018 : La holding Takafol, fondée par la fils de Moncef Ben Salem et le cousin de Rafik Bouchleka suite à un virement de 1 Millards de dollars de la part du Qatar via une plateforme occulte au Panama (م.م. للشحن والتفريغ), fait une OPA sur Fatales, une marque de cosmétique haut de gamme.

Le 05/08/2018 : L’enseigne propose de plus en plus de produits destinés aux femmes voilées. Elle choisit comme égérie la fiancée de Rochdi Belgasmi.

Le 06/08/2018 : c’est le beuz : Fatales annonce des soldes monstres de 70% sur une large gamme de ses produits, à l’exception des soins de cheveux pour voilées et ce uniquement le 13/08/2018 entre 17h et 19h.

Le 07/08/2018 : réunion de crise au sommet du GHB (Groupement Hrayer Bourguiba) à Hammamet, le piège tendu semble se refermer. Deux groupes dissidents se forment, et préfèrent décaler la marche le lendemain. Stupeur.

Le 08/08/2018 : la présidente Myriam Safira Bach Hamba (Bourguibienne Horra) annonce, dépitée, que la marche est annulée, la faute à un dinar trop bas et une incapacité des militantes à accéder à des produits de bonne qualité.

Affaire à suivre.

Réagir