Afin d’anticiper sa future éviction de l’UE, la Grèce demande à rejoindre la Ligue arabe

0
4475

C’est l’annonce que vient de faire le porte-parole du fraîchement nommé gouvernement grec M. Féta Salakis:

« Afin d’anticiper notre future éviction de l’UE qui ne saurait tarder (maximum avant la fin de la semaine prochaine) la Grèce demande à rejoindre la Ligue arabe. »

Difficultés économiques, problèmes de solvabilité (les réserves des banques grecques sont évaluées à l’heure où nous écrivons ces lignes à 257,68 Euros), et surtout une volonté de ne pas payer ses dettes ont encouragé la Grèce à quitter l’UE de son plein gré. Cette décision vient juste après avoir reçu un courrier de la commission européenne indiquant aux Grecs qu’ils seraient désormais considérés comme des métèques au même titre que tous les peuples à forte pigmentation ou/et à forte pilosité.

C’est donc « tout naturellement selon les dires de M. Salakis que la Grèce s’est tournée vers ses frères du Sud ». « L’idée nous est venue après que le Qatar nous eut fait un don de 500 milliards d’euros dans le cadre de son aide désintéressée aux pays en difficulté. Il est vrai que nous avons été un peu surpris au début car le don nous est parvenu en pièces d’or portées par une caravane de 500 chameaux et 250 esclaves mais avons tout de même senti la synergie qu’il pouvait y avoir si nous arrivions à allier la richesse des pays du Golfe à notre pauvreté. »

Les niveaux culturels de ces deux peuples sont extrêmement proches toujours selon M. Salakis: « On est presque aussi moches qu’eux, on a tous la moustache, notre misogynie n’a rien à envier à la leur, nos femmes portent des foulards et s’habillent comme des sacs pour la plupart comme les leurs, nos spécialités culinaires sont très proches des leurs, bref comme le dit l’adage: « un Grec c’est juste un Arabe qui a réussi à traverser la méditerranée. »

Pour ce qui est de la religion pas d’inquiétude non plus les grecs étant orthodoxes très peu d’entre eux ont lu et compris le coran. Là aussi encore un point commun avec l’écrasante majorité des peuples arabes.

Quid de « Aube Dorée » ce parti néo-nazi très implanté dans la société grecque ? Tout porte à croire qu’il  verra surement d’un très mauvais œil le rapprochement avec ceux qu’ils considèrent comme le maillon manquant entre le singe et l’homme noir. Pas du tout d’après Nikos Fachostakis un des leaders de ce mouvement: « on a visionné certains prêches d’Imams sur les juifs et on peut dire qu’on se retrouve à 100 % avec leur programme concernant ce qu’ils aimeraient faire subir au peuple juif »; « On a aussi discuté avec des représentants de Daech poursuit-il et je pense qu’on pourra beaucoup leur apporter en terme de torture et de mise à mort, sachant que leurs méthodes sont encore un peu moyenâgeuses et que nous pourrons les mettre au fait des techniques développées par les nazis notamment lors de l’âge d’or de la seconde guerre mondiale. »

Voilà donc une nouvelle péripétie dans la géopolitique mondiale qui ne sera surement pas sans conséquences sur d’autres pays de l’Europe du Sud tels que le Portugal, l’Espagne ou l’Italie, qui eux ont fait part de leur intérêt pour rejoindre le Grand Maghreb.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here