« Ils sont camerounais parce que leurs pères sont camerounais. Est-ce qu’un Allemand s’appelle Choupo Moting ou Matip Job? » Ce sont les propos de Roko Koko, président de la fédération camerounaise de football. Accusé de racisme, il aurait ajouté « Je ne suis pas raciste, j’ai un ami allemand ».

En examinant cette déclaration, le président de la fédération tunisienne de football a décidé de suivre une nouvelle piste. Si son intuition s’avère juste, il l’aura son billet en business class pour Rio!

«Si on arrive à  prouver que le père d’un des deux joueurs n’est pas camerounais, on ira au Brésil. Nous allons demander un test ADN et examiner minutieusement le dossier du géniteur. Je suis confiant.» Explique Jerii.

En cas d’échec, la FTF n’exclut pas de se mettre sérieusement au travail pour trouver un bon sélectionneur et former une vraie équipe pour les prochaines années.

3 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here