Journée en immersion avec un expert en attouchements dans les transports publics

0
2141

« Cette pratique est très répandue en Tunisie, ça fait partie du voyage, » nous déclare Seif Madhi expert en attouchements sexuels en milieu urbain. Il ajoute qu’il y a deux techniques utilisées en Tunisie : la main baladeuse et le « je me cale derrière en regardant ailleurs ».

La main baladeuse consiste à poser la main sur la partie arrière inférieure, frontale ou dorsale, d’une personne avec ou sans son consentement mais surtout sans.

« Ça concerne les ambitieux, les jeunes loups! C’est souvent maladroit et mal interprété par les femelles, » nous explique Am Salah, 55 ans, dont 22 sur les trajets des bus de Tunis.

Le « je me cale derrière et regarde ailleurs » est une technique qui consiste à détecter une personne de dos, se présenter dignement et la coller en parcourant avec elle le fil d’actualité sur son smartphone ou simplement en regardant vers l’horizon.

« L’avantage de la deuxième technique c’est qu’elle est adaptée au jeu de la circulation mécanique : accélération/freinage. En plus, elle procure un plaisir proche de celui de la masturbation » précise Hamma Warta, grand passionné de cette pratique qui prépare une thèse sur le sujet.

Malgré l’ancrage de cette tradition dans notre culture, plusieurs voix sceptiques se sont élevées ces derniers jours évoquant un concept abstrait : celui de « l’intégrité physique ».

C’est dans ce contexte, assistés sur le plan logistique et méthodologique par Sigma Conseil, que nous avons posé la question suivante aux abonnés de la SNT : Etes-vous pour ou très favorables aux attouchements sexuels?

Et les résultats sont surprenants ! En effet, plus de la moitié (60%) se disent pour les attouchements sexuels avec seulement 20% qui sont très favorables, et 20% qui étaient déjà occupés à coller des étudiantes et ne pouvaient, de ce fait, pas répondre.

En tout état de cause, la question n’a jamais été autant d’actualité, notamment suite à la réception du lot de bus usagés de la RATP, avec tous les impacts que cela implique (l’adaptation des usagers ayant perdu leur repères aux nouveau bus. La boite automatique qui évite les à-coups ==> moins de secousses etc..). De quoi relancer un débat déjà passionné.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here