Tunis (Lerpesse) – Zied Sayyari 36 ans, cadre dans une entreprise informatique et militant de longue date d’abord au PCOT et ensuite au Front Populaire, vient d’être exclu de son parti. Zied a en effet avoué ne pas aimer la musique du chanteur engagé «Cheikh Imam». Il est par ailleurs visé par une plainte pour escroquerie, mensonge et usurpation d’identité.

C’est pendant une soirée entre militants du parti à Gammarth que Zied a confessé la dure vérité : « J’en ai marre, je ne veux plus faire semblant de chanter du Cheikh Imam pendant les meetings, je ne supporte pas cette musique, je préfère Barry White. » En larmes, il a ajouté: « Son oud (luth) est toujours mal accordé.  Je trouve qu’il n’a pas une belle voix. Et puis merde, j’ai le droit d’avoir mes propres goûts musicaux, non ? »

Hamma Hammami, candidat du front populaire aux élections présidentielles, avoue être «extrêmement choqué». « Nous allons poursuivre cet individu en justice. Il nous a menti pendant des années; c’est inacceptable. Tout le monde sait qu’il faut connaître par cœur au moins deux chansons de Cheikh Imam pour être de gauche en Tunisie. »

Affaire à suivre.

Réagir