HRW lance une campagne pour préserver le dernier tunisien à s’être marié par amour

0
2101

Tunis (LerPesse)

Human Rights Watch a organisé ce matin une conférence de presse de grande envergure. Les responsables de l’ONG veulent sensibiliser l’opinion publique tunisienne par rapport à la sauvegarde du dernier tunisien à s’être marié par amour, une espèce menacée d’extinction.

« Selon nos dernières études, les tunisiens s’accouplent dans 95% des cas par intérêt. Cette tendance à systématiquement rechercher ses intérêts personnels chez les futurs conjoints, peut être observée chez les individus de sexe mâle comme chez les femelles. Pour les 5% restants, il s’agit d’accouplement pour l’accouplement  » assure Mme Guellali, responsable de HRW en Tunisie qui ajoute: « Nos experts sont formels: les tunisiens ne possèdent pas les gênes permettant le développement des régions du cerveau responsables des sentiments amoureux. »

La découverte d’un tunisien qui s’est marié par amour représente donc une découverte majeure. Il s’agit maintenant de préserver le dernier spécimen d’une espèce que l’on croyait disparue. « il va bien, il s’entend bien avec sa conjointe, il est bien intégré dans sa communauté, espérons que ça dure.. » concluent les responsables de HRW  qui  préfèrent rester prudents face à la question épineuse concernant l’appartenance de la conjointe à la même espèce que le concerné.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here