Débarquée il y a quelques années de sa France natale, Monoprix met les petits plats dans les grands et lance en exclusivité mondiale en Tunisie un produit révolutionnaire et spécialement étudié pour le marché local : un micro-onde unique en son genre doté d’une fonction dégel prévue pour traiter les avoirs confisqués. Hasard ou coïncidence ? Le lancement du nouveau micro-onde intervient simultanément à la décision de l’UE de lever le gel sur les avoirs confisqués de Marwen Mabrouk, suite à la courageuse intervention dans ce sens du chef de gouvernement.

Immédiatement après le lancement, les étals de Monoprix (dont l’actionnaire principal n’est autre que Marwen Mabrouk) ont été pris d’assaut par les hommes et femmes d’affaires dont le patrimoine tombe sous le coup d’une mesure de gel. Parmi eux, Sofien T. s’est dit faire les courses pour le compte d’un certain Chafik J. qui n’a pas pu faire le déplacement à cause d’un séjour chez sa tante. Le premier, ayant passé commande pour une vingtaine de micro-ondes, s’est ouvertement félicité de ses emplettes, sans manquer de remercier Youssef Chahed pour le courage de ses mesures, l’exhortant à généraliser les traitements de faveur accordés à Marwen Mabrouk au profit de tous les hommes d’affaires. De son côté, le Chef de gouvernement s’est déclaré prêt à voler au secours de quiconque rapporterait la preuve de la propreté de ses mains, tout en affirmant sa disposition à vérifier en personne la teneur en germes des mains de tous les candidats au dégel.

Forte de son succès, Monoprix entend continuer sur la lancée et annonce la prochaine commercialisation d’autres produits innovants, dont une machine à laver l’argent sale, le fouet électrique tant réclamé par le corps des instituteurs des écoles coraniques, ainsi qu’un hachoir électrique à réformes.

La rédaction

Réagir

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.