Réseaux sociaux : il écrit le mot « hashtag » dans un hashtag et se retrouve coincé dans une faille spatio-temporelle

1
3796

C’est l’histoire de Hakim, adolescent de 16 ans originaire de la banlieue nord de Tunis, qui, suite à un statut dans lequel il décrivait la manifestation en soutien à Charlie Hebdo devant la résidence de l’ambassadeur de France en Tunisie, a été englouti par la webcam de son ordinateur et séquestré dans une faille spatio-temporelle numérique. Ce drame fait suite à une infraction au code de déontologie cybernétique, selon l’agence tunisienne d’internet.

« Nous l’avions pourtant averti à plusieurs reprises, mais ce con ne voulait rien entendre. Il likait ses propres statuts, partageait les photos qu’il venait d’uploader, retweetait ses propres tweets !! Je lui avais dit qu’à un certain point, la toile en aurait marre de ses blasphèmes. Il aurait dû au moins utiliser le terme mot-dièse, même si je vous l’accorde, ça fait ringard. », nous a confié son ami Edy.
« C’est de notre faute, je n’aurais jamais dû lui laisser autant de technologie à portée de main, et voilà le résultat. Mais bon, voyons le bon côté des choses, grâce à la technologie, nous pouvons encore communiquer avec lui. », nous a déclaré le papa.

Le tweet de trop, que nous vous proposons, au risque d'être nous aussi téléportés.
Le tweet de trop, que nous vous proposons, au risque d’être nous aussi téléportés.

En effet, Hakim a été aspiré avec son téléphone portable, ce qui lui a permis de poster quelques mises à jour de son statut sur les réseaux sociaux, dont un selfie avec CLU, le méchant du film Tron, ainsi qu’un changement de la situation amoureuse, passée de c’est compliqué avec Mimi LaDiAbLeSSe depuis le 5 janvier 2015 à en relation libre avec Lisa de la série Code Lisa, chose que la dame a vite fait de nier, confirmant la réputation de loser que traine Hakim depuis le collège.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here