Guerre contre le terrorisme: le gouvernement enverra la mère des Soltani se ressourcer dans l’hôtel de Zohra Driss

Dans le cadre de la bataille de chiffonniers qui l’oppose aux terroristes reclus dans les régions intérieures du pays, le gouvernement vient de signer un nouveau succès grâce à la prise d’une nouvelle mesure à forte portée symbolique.

0
1174

Dans le cadre de la bataille de chiffonniers qui l’oppose aux terroristes reclus dans les régions intérieures du pays, le gouvernement vient de signer un nouveau succès grâce à la prise d’une nouvelle mesure à forte portée symbolique.

En effet, en réaction à la mort tragique de Khlifa Soltani, Youssef Chahed n’a pas perdu de temps pour prendre les mesure qui s’imposent. Là où d’autres se seraient contentés de condamner cet acte de barbarie en se fendant d’un tweet incendiaire, le chef du gouvernement a encore une fois fait été proactif en prenant personnellement contact avec la mère du défunt, réitérant son soutien indéfectible dans ces moments difficiles.

Notre volonté a été de réunir ces deux symboles de la lutte contre le terrorisme. En reprenant l’activité* pour l’une comme en acceptant l’offre de séjour pour l’autre, ces deux grandes dames auront validé leur revanche sur la vie, tout en adressant un digne pied-de-nez à l’obscurantisme religieux. Au final, la mort de Mabrouk et Khlifa aura été un mal pour un bien!” Déclare un Youssef plus fringant que jamais.

Par ailleurs, Le Chef du gouvernement a tenu à remercier la dirigeante de l’établissement hôtelier qui leur accordé un prix d’ami pour un séjour en demi-pension de deux jours, dont le choix de la date sera à la discrétion de la bénéficiaire pendant les deux premières semaines de novembre, précisant que le spa lui sera accessible moyennant supplément, tout comme les alcools forts. En revanche, Madame Soltani aura un libre accès à la mer, et des pancakes à volonté chez Paul.

La rédaction

*Hôtel ayant été la cible d’une attaque terroriste meurtrières en 2015. Il a fait l’objet de 6 millions de dinars de subventions étatiques pour rouvrir ses portes deux ans après.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here