Quelques heures avant la fin officielle de la campagne électorale, les deux candidats à la présidence ont finalement cédé au chantage de notre équipe en nous faisant parvenir leurs déclarations de biens. (Lerpesse s’engage bien évidemment à libérer les otages dans les plus brefs délais).

Voici donc le patrimoine des deux candidats :

M. Beji Caïd Essebsi
– Un dentier
– Une copie originale dédicacée du coran
– Un compte en banque avec un solde créditeur de 143.000 francs (NDLR : cette devise ayant disparue après l’indépendance, il est impossible d’en déterminer la valeur actuelle)
– Un vélo Grand-bi
– Un paquet de couches 85-90 ans
– Un Nabil Karoui
– 12000 Bendirs
– 12000 militants de type « Azlem »
– Une paire de lunettes de soleil qui ressemble étrangement à celle volée récemment du mausolée de Bourguiba
M. Caïd Essebsi a également joint la liste des biens de son épouse Elissa Caïd Essebsi née Didon : une parcelle de terre à Carthage d’une valeur d’une peau de vache.

M. Moncef Marzouki
– 75 tonnes de poisson avarié
– Une valise contenant: un burnous, une 9achabia, une jebba, un chapeau de paille, un kabbous, un nez de clown et une cravate
– Un panda domestiqué
– Un réservoir de Koudiat d’une capacité de 40.000 litres
– Une camisole de force et des calmants
– Une collection de pin’s
– Un Rikouba et un Yassine Ayari
M. Marzouki a également joint la liste des biens d’un certain « Mohamed Marzouki » : 900.000 voix appartenant à Nahdha et un compte en banque avec un solde de 300.000 Riyal qatarien.

Réagir

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.