État islamique : l’état d’urgence décrété suite à la découverte d’une maison abritant une bibliothèque

0
2980

Mossoul, État Islamique.

Tôt ce matin, les habitants du quartier Ibn Taymiya ont été réveillés par le son de la voix d’un dangereux terroriste armé d’un livre qu’il lisait à haute voix. L’attenant n’a pas fait de victimes selon les autorités locales, on décompte cependant quatorze blessés. Le criminel a été appréhendé par la police des mœurs présente sur les lieux du drame au moment des faits. Depuis, M. Baghdadi, chef suprême de l’État Islamique, a décrété l’état d’urgence sur tout le territoire national.

Connu par les services de sécurité pour des délits mineurs ( balbutiement lors de la récitation de quelques sourates, manque de sérieux lors des prières collectives…), l’individu risque une sanction allant de 1000 coups de fouet jusqu’au visionnage forcé de l’émission de Nizar Chaari sur Hannibal tv.

Les premiers éléments de l’enquête, menée conjointement par la brigade anti-terroriste de l’État Islamique et les unités spéciales chargées de la sécurité du calife, laissent penser que le terroriste possède une cache de livres dans sa maison, communément appelée « bibliothèque » .

Cet attentat a beaucoup ému la population de l’État Islamique. Des manifestations monstres organisées dans les plus grandes villes du pays ont exhorté le calife, Aboubaker Al Baghdadi, à prendre les mesures nécessaires pour mettre fin au terrorisme. Tard dans la journée, le conseil de la Shoura a fait passer une loi anti-terroriste permettant aux agents de la sécurité d’administrer des tests de QI aux citoyens, sans passer par un mandat du procureur.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here