Une publication sur Facebook a retenu l’attention des internautes tunisiens depuis hier : l’annonce du recrutement d’un fœtus de trois mois en tant que bonne couchante chez une famille aisée à Ennasser.

“Un fœtus est capable d’aller chercher la poussière là où aucune adolescente ne peut accéder” explique dans son statut lella Safeyya, auteur de la publication en question. Selon elle, en plus d’être très obéissant, un fœtus vous assure une totale discrétion : Aucun embryon n’ira colporter ce que vous dites au sujet de votre belle famille ou de vos voisins.

Plusieurs mères de famille se sont réjouies de cette nouvelle découverte. “Daddou la sirène” a laissé un commentaire dithyrambique dont voici une partie : “W rass nana je ne savais même pas que ça existait les fœtus! Mille mercis pour cette découverte!”. “Wassila baldeyya” avait, quant à elle, quelques interrogations : “D’abord est ce que les fœtus cuisinent bien? Est ce qu’ils peuvent s’occuper des enfants? Et surtout, est ce qu’ils n’auront pas parfois tendance à draguer nos maris?”.

Malgré l’enthousiasme suscité par cette trouvaille, quelques voix se sont élevées pour dénoncer, entre autres, l’âge très avancé de ces jeunes travailleurs. Ce qui a poussé lella Safeyya et sa famille à porter plainte contre une assistante sociale. Cette dernière avait posté un statut ce matin disant “ils auraient dû au moins attendre qu’il ait 9 mois”. La jeune femme sera jugée pour diffamation.

Réagir