“Tout se vend, tout s’achète, même les parlementaires !” selon Franz Action, directeur de la section e-commerce de Jumia suite au lancement de Jumianouweb.tn, premier site dédié à l’achat et à la location de députés de l’ARP dont le nom vient d’être dévoilé au marché de bétail de Mateur.

Le commerce de députés étant un marché florissant depuis les élections de 2011, il était prévisible qu’une entreprise de l’envergure de Jumia s’engouffre dans la brèche et tente de l’encadrer pour pouvoir guider les éventuels acheteurs (ou locataires) et contrôler la flambée des prix avant les élections législatives d’octobre ce qui est susceptible de dissuader les petits lobbyistes de faire des affaires et, par conséquent, de plomber le marché au moment où il censé réaliser de bons chiffres.

Le site offre la possibilité aux visiteurs de choisir le député qui leur convient selon plusieurs critères dont : le prix demandé, le parti d’appartenance, le nombre de présence aux plénières (le nombre d’absence étant généralement supérieur aux capacités du cerveau humain), le nombre d’apparitions télé, la liste des amis les mieux placés et le décompte des mentions “j’aime” sur la page officielle sur Facebook.

Pour le lancement de son site, Jumia offre des packs de réduction pour les premiers acheteurs tels que le Pack Toubel (30% de remise sur les 3 premiers achats), le Pack Slim Riahi (3 députés au prix d’un), le Pack Nahdha (location gratuite pour la période électorale) ou le Pack Rambourg (100 mille contacts gratuits par député acheté).

Jumia espère que la nature du site attirera énormément d’acheteurs locaux et surtout étrangers ce qui permettra au pays d’engranger assez de devise et de l’injecter dans dans le secteur des emplois fictifs pour qu’elle soit finalement réexpédiée dans des comptes à l’étranger.

Bon vent Jumianouweb.tn !

Réagir

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.