En cette journée internationale du don d’organe, où toutes les forces vives de la nation sont mobilisées pour sensibiliser le peuple tunisien à l’importance de ce geste ô combien noble, les annonces de don se suivent et ne se ressemblent pas.

Une fois n’est pas coutume l’exemple vient d’en haut, et plus précisément de l’une des députés de l’ARP: Mdme Samia Abbou. En effet la chef de file de l’opposition parlementaire connue pour ses coups de gueule légendaires et sa dénonciation de la corruption institutionnelle, vient de surprendre tout son monde en annonçant qu’elle faisait don de son corps à la science. Contactés par nos soins les spécialistes du centre de greffe situé à Bab Saadoun avaient du mal à cacher leur joie: “au delà de ses poumons, son coeur et ses reins, ce qui nous intéresse le plus chez Samia Abbou ce sont ses cordes vocales”. Et pour cause celle dont on compare la voix au bruit du frein d’une 404 bâchée qui chercherait à éviter un chat traversant la route, possède un organe qui ferait mourir de jalousie n’importe quel leader des virages de supporter de foot.

C’est donc tout naturellement que les scientifiques tunisiens imaginent déjà ce qu’ils pourraient faire de ces cordes vocales qui représentent un trésor national. L’idée est venue du responsable du parc d’ambulances de l’hôpital Charles Nicolle. En effet les ambulances tunisiennes se distinguent par une sirène pas assez puissant et stridente ce qui expliquerait d’après nos spécialistes de la prévention routière qu’on leur laisse rarement la priorité. La tessiture de la voix de Samia Abbou anormalement aiguë et déplaisante (surtout lorsqu’il s’agit de donner un avis éclairé lors des débats parlementaires), serait donc la solution idéale à ce problème récurrent qui aurait causé rien que l’an dernier 300 morts lors de leur transport dans nos ambulances.

Il a donc été décidé d’équiper toutes les ambulances tunisiennes avec les cordes vocales de Mdme Abbou afin de les rendre beaucoup plus audibles, et donc d’augmenter l’efficacité du transport médicalisé des patients en détresse.
D’autres utilisations sont aussi évoquées et certains chercheurs de la NASA qui ont vu les interventions de Abbou sur YouTube se disent intéressés par l’utilisation de sa voix afin de contacter d’éventuelles civilisations extra terrestres situées à plusieurs millions d’années lumières. En effet les ondes de la voix de Abbou pourraient selon les premières expérimentations surpasser tout ce que l’humanité a connu jusqu’alors en terme d’ondes audio, et donc atteindre des contrées extrêmement éloignées.

Voilà donc un exemple à suivre, qui nous espérons fera boule de neige. Contactée par nos soins, Samia Abbou nous a révélé qu’elle était sur le point de convaincre Samir Ben Amor de faire un don de sperme au zoo de Pékin afin de permettre la PMA (procréation Médicalement Assistée) des derniers couples de Panda répertoriés sur Terre et ainsi sauver l’espèce de la disparition.

La Rédaction

Réagir