Jusqu’à maintenant nous ne savons toujours pas ce que représente ce chiffre.

Nombre de cheveux qui restent à Ahmed Nejib Chebbi, taille de la virilité de Mostapha Ben Jaafar, Nombre de bouteilles bues par repas à Carthage par notre président, le nombre de bouteilles dans le cul de chaque Nahdhaoui si Zenaidi devient président ? Le doute reste entier, pas comme ce nombre.

En tout cas une chose est sure :  depuis que la blogosphère et les milieux cul-culturels tunisiens ont inondé le Facebook de ces images de chiffres, la Tunisie s’enflamme. On compte déjà 176 licenciements et 247 divorces enregistrés. En effet, certaines personnes n’ont pas voulu dire ce que signifiait ce chiffre ni à leur conjoint ni à leur patron et la sentence a été immédiate.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here